Création

A partir de « détails », je construis mon histoire…

eaudesoi-details-histoire-puzzle

Les détails peuvent sembler secondaires voire insignifiants, comme leur nom l’indique puisque ce sont de « petits éléments constitutifs d’un ensemble », ou au contraire se révéler déterminants en fonction du sens qu’ils revêtent et que nous voulons bien leur donner. Laissez-moi vous raconter mon histoire…

Afin de planter le décor, voici les paramètres-clés du récit que je vais dérouler devant vous : mon inclinaison récurrente pour le « sens du détail » associée à un certain « esprit de contradiction ». 😉

Depuis ma naissance, j’aime porter mon attention sur ce qui ne saute pas aux yeux de prime abord et j’aime chercher encore au-delà. La curiosité et l’envie de « placer des croix en dehors des cadres habituels » sont comme ancrées dans mon ADN. C’est en quelque sorte « viscéral », telle une marque de fabrique!

Commençons donc ensemble notre plongée dans l’aventure de la création de mon parcours professionnel! Quoi, écrit ainsi cela ne vous semble pas captivant? Et pourtant…

Je vais vous raconter les folles péripéties de…ma petite blouse parme!

eaudesoi-details-histoire-puzzle-piece-unique

Retournons quelques années en arrière, dans mon relativement proche passé.

Un jour de septembre, encore jeune étudiante en école d’ostéopathie, je m’adonnai avec entrain au rituel shopping de fournitures de rentrée.

Au hasard de mes déambulations dans le quartier Saint-Michel, au coeur de Paris, je me retrouvai face à la vitrine d’un petit établissement spécialisé dans la vente de blouses et autres vêtements à destination des professionnels de Santé.

Possédant déjà une blouse blanche des plus classiques, je me dis qu’il pourrait être agréable de célébrer le fait de réaliser mes premières consultations auprès de patients en m’offrant symboliquement une nouvelle blouse, et je franchis la porte du magasin.

Et c’est ainsi qu’une blouse confortable, facile à enfiler, sans bouton-pression ni nécessité de repassage, fit son entrée dans ma vie. Sa singularité, pour laquelle je n’avais pas réellement réfléchi aux conséquences puisqu’elle m’allait bien au teint, résidait dans sa couleur : elle était parme!

eaudesoi-details-histoire-puzzle-fraction

Étonnement, au sein de la clinique où nous réalisions nos consultations supervisées par nos enseignants, alors qu’à cette époque presque tout le monde portait une blouse blanche (bien que l’utilisation du blanc ne soit ni mentionnée ni ordonnée dans aucun règlement, à mon souvenir), personne ne me fit d’autre remarque que « Ah! Elle est chouette ta blouse! »…

Cette « transgression » du schéma habituel passa donc comme une lettre à la poste puisqu’il semblait communément admis que mon choix, caractérisé par cette légère excentricité, me correspondait en tout point, et qu’il n’y avait pas de souci à cela.

Ma petite blouse parme m’accompagna dans mes consultations en clinique ainsi que lors de mes passages d’examens. C’est tout naturellement qu’elle fut de la partie lorsque je me lançais dans la création de mon propre cabinet d’ostéopathie.

Cette blouse, ma blouse, loin d’être anodine, fut en réalité le point de départ de ma vision professionnelle et de la façon dont je voulais « teinter » ma manière d’exercer ce beau métier.

Dans ma tête, ce fut une évidence, mon cabinet serait violet et chocolat! Je n’avais pas envie d’un environnement aseptisé et terne, je voulais un lieu vivant où les personnes présentes se sentent bien et que l’accueil y soit chaleureux.

Ce lieu a évolué avec le temps, tout comme moi, en s’affirmant de plus en plus. A la naissance de mon fils, j’ai d’ailleurs effectué un changement : tout en conservant sa forme et l’aisance qu’elle me procure, ma blouse est passée de parme à violet foncé!

Même si des détails changent plus ou moins subtilement, la trame et le cheminement font de mon parcours l’accomplissement de mes « rêves d’enfants »…

« A partir d’un rien, nous créons un tout »

eaudesoi-details-histoire-puzzle-ensemble

« …C’est peut-être un détail pour vous
Mais pour moi, ça veut dire beaucoup
Ça veut dire qu’il était libre
Heureux d’être là malgré tout… »

Il jouait du piano debout, France Gall

Diane Le Berre

Enchanteresse en Santé 

Ostéopathe D.O et aroma-olfactothérapeute

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s